En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.

Equipements

  • LGE 
  • Equipements

Analyse des matériaux inorganiques

Le laboratoire est équipé des appareils suivant:

- 1 ICP-OES (Perkin Elmer) couplé à un système d'ablation laser: l'appareil permet d'analyser des liquides et des matériaux solides. Une analyse de liquide nécessite un faible volume de solution (1-5 ml), est réalisée en 1 min 30 environ et permet de quantifier jusqu'à la centaine de ppb. Les échantillons solides sont ablatés par un laser, sans préparation de surface. Ce système permet d'obtenir des informations sur l'hétérogénéité latérale et en profondeur des solides.

- 1 micro-spectromètre Raman (Renishaw InVia) : il est utilisé pour réaliser des cartographies d’échantillons ou des analyses ponctuelles afin d’obtenir des informations sur leurs propriétés vibrationnelles. Le spectromètre Raman du LGE est équipé de deux excitatrices de 532 et 785 nm, d’une platine de déplacement d’une résolution latérale de 100 nm permettant d’effectuer des cartographies et d’un réseau 1800 tts/mm. Le microscope comprend actuellement deux objectifs, un X10 pour le positionnement et un X50 longue distance pour les analyses. La résolution atteinte avec cette configuration est de l’ordre de 2 cm-1.

- 1 MEB environnemental : cet équipement permet d’enregistrer des images sous pression partielle d’H2O (vide modéré) de la surface d’échantillons solides. Ceci permet d’étudier une large gamme de matériaux sans préparation préalable (roches, métaux, verres, bactéries, bétons, …). Il est également possible d’observer le comportement de l’échantillon lorsque l’on modifie son environnement (température, humidité relative par exemple). Ces observations peuvent être complétées par l’analyse élémentaire par sonde EDX.

Chloé Fourdrin

Ingénieure de recherche
chloe.fourdrin@u-pem.fr01 60 95 90 77

Synthèse et mise en forme d'échantillons

Le laboratoire dispose de plusieurs fours à haute température:

- 2 fours à moufle : ces fours permettent de réaliser la synthèse d’échantillons jusqu’à 1600°C.

- 1 four vertical à atmosphère contrôlée et trempe automatique pour synthèses de verres et de matériaux cristallisés : cet équipement permet de travailler en atmosphère contrôlée (O2, N2-H2 ou air) et de réaliser des trempes reproductibles. Le four permet de travailler à des températures autour de 1600°C. Le taux de montée maximale en température est de 300°C/h. Plusieurs programmations de rampes sont envisageables.

Chloé Fourdrin

Ingénieure de recherche
chloe.fourdrin@u-pem.fr01 60 95 90 77

Anne Perez

Ingénieure de recherche
anne.perez@u-pem.fr01 60 95 90 62

Microbiologie

Le laboratoire dispose d'une salle équipée pour la manipulation d'agents biologique du groupe 1 (non pathogènes). Celle-ci contient une hotte à flux laminaire pour la manipulation sur paillasse en conditions stériles, un autoclave, plusieurs incubateurs, utilisés notamment pour les expériences d'altération/bioaltération de matériaux en milieu liquide. Le laboratoire travaille également sur des systèmes de culture en continue via le développement de bioréacteurs.

Anne PEREZ

Ingénieure de recherche
anne.perez@u-pem.fr01 60 95 90 62

Chimie de l'eau

La laboratoire est équipé des appareils suivant:

- 2 TOC mètres (Carbone Organique Total) : Le TOC mesure le contenu organique d’un échantillon d’eau.

- 4 HPLC (Chromatographie liquide à haute performance) : La Chromatographie liquide à haute performance permet la séparation (ou la purification) des constituants d'un mélange et le suivi de l'identification et de la quantification de chaque composant.

- 2 CI (Chromatographie ionique) : La Chromatographie en phase liquide permet la séparation, l’identification et la quantification des espèces ioniques.

- 1 GC-MS (Chromatographie gaz – Mass) : Cet appareil utilise la chromatographie en phase gazeuse et la spectrométrie de masse en combinant les deux techniques pour l’identification des espèces inconnues d’un échantillon.

- 1 UV (Spectroscopie Ultraviolet) : La spectroscopie UV-visible est utilisée pour déterminer la concentration d’un échantillon à partir des mesures de l'absorption de la lumière.

- 1 FL (Spectrofluorométrie) : La spectroscopie FL est utilisée pour l’analyse des composés fluorescents.

- 1 Microtox et 1 Autolomat : Ces appareils sont utilisés pour déterminer la toxicité d’un échantillon aqueux.

Nihal Oturan

Ingénieure de recherche
nihal.oturan@u-pem.fr01 60 95 90 58